Le Ministère de l’Intérieur libère des futures fréquences 5G

Pour faire de la place aux opérateurs mobiles, le Ministère de l’intérieur à indiqué qu’il libérerait progressivement les fréquences qui lui sont actuellement attribuées dans la bande des 3,4 – 3,6 Ghz d’ici le 1er mars 2020 au plus tard.

En effet, la première bande de fréquence dédiée à la 5G sera celle des 3,4 – 3,6 Ghz et celle-ci n’est pour l’instant pas totalement libre. L’ARCEP réorganise donc le spectre au profit des opérateurs mobiles pour un lancement commercial prévu en 2020.

A terme, ils devraient disposer de 340 MHz contigus dans cette bande de fréquences, de quoi proposer des débits conséquents à  leurs abonnés.

Fréquences 5G bande 3,4 - 3,6 Ghz

Il est également prévu que la 5G soit proposée sur la bande des 700 Mhz et celle des 26 Ghz.  De cette manière, les opérateurs pourront proposer de la 5G qui pénètrent bien les bâtiments (fréquences basses) et/ou des débits très élevés (fréquences hautes).

PC 5G : Intel répond à Qualcomm

Les ambitions de Qualcomm et de ses puces Snapdragon qu’il décline désormais sur PC ont fait réagir Intel qui a annoncé commercialiser dès l’année prochaine des PC 5G.

Les « Always Connected PC » qui promettent d’être toujours connectés à Internet via une eSIM (embedded SIM), aujourd’hui 4G et bientôt 5G, pourraient rapidement devenir la norme.

Intel a annoncé travailler actuellement avec Asus, Acer, Dell HP et Lenovo pour proposer ces futurs ordinateurs compatibles 5G. Intel devrait ainsi commercialiser ces machines dès 2019 en partenariat avec l’opérateur américain Sprint.

MediaTek se lance aussi dans la course à la 5G

Face à Qualcomm et Intel déjà bien engagées dans la course à la 5G, MediaTek réagit et annonce le Helio M70, un modem compatible 5G NR pour équiper les premiers smartphones 5G à partir de 2019.

Qualcomm et Intel avaient déjà annoncé en 2016 et 2017 leur propre modem compatible 5G, respectivement le X50 et le XMM 8000. MediaTek leur emboîte le pas en annonçant à son tour proposer un modem 5G NR.

Le Helio M70 profitera d’une gravure en 7mm EUV (Extreme Ultra Violet) fournie par TMSC. Ce modem 5G devrait être compatible avec la Release 15 du 3GPP et supportera donc des débits jusqu’à 5 Gb/s.

Audi annonce une première voiture équipée de 5G en 2020

La 5G ne concerne pas uniquement les téléphones portables. En effet, le constructeur automobile Audi prévoit d’équiper dès 2020 certains modèles de voitures avec de la 5G.

Pourquoi connecter une voiture en 5G ? Outre le fait d’avoir une connexion Internet pour les services à bord, la 5G permettra également aux véhicules autonomes de communiquer entre eux mais également avec les infrastructures de la route (feux de signalisation, caméras, panneaux numériques, etc).

Les caractéristiques de la 5G répondent parfaitement au besoin de connectivité de la voiture autonome. Il s’agit notamment d’un débit élevé (jusqu’à 20 Gb/s), une latence extrêmement faible (moins de 1ms), une utilisation possible à vitesse de déplacement élevée (jusqu’à 500 km/h) et une consommation électrique relativement faible.

Pour équiper ses véhicules de 5G, Audi s’est associé à l’équipementier chinois Huawei. Les premières voitures autonomes 5G d’Audi seront d’abord lancées en Chine puis aux Etats et en Europe.

10 choses à savoir sur la 5G

La 5G vous intéresse ? Découvrez les 10 choses à savoir sur la 5G pour être incollable sur le sujet.

  1. La 5G promet des débits théoriques pouvant aller jusqu’à 20 Gb/s
  2. Les premiers forfaits 5G devraient sortir en France en 2020
  3. Au lancement, le prix des forfaits 5G devrait être plus cher que les forfaits 4G actuels
  4. Les premiers téléphones compatibles 5G sortiront au deuxième semestre 2019
  5. A terme, la couverture 5G devrait être la même que pour la 4G mais avec des débits bien supérieurs
  6. La latence de la 5G sera inférieure à 1ms
  7. La 5G consommera moins de batterie que la 4G
  8. La 5G sera utilisée par les téléphones et les box internet mais également par de nombreux autres appareils (voitures autonomes, caméras de sécurité, capteurs, TV, assistants vocaux, etc)
  9. Il sera possible d’utiliser la 5G jusqu’à 500 km/h
  10. La 5G permettra de connecter jusqu’à 1 million de terminaux au km²

La 5G est plus qu’une simple évolution de la 4G, c’est une véritable révolution technologique qui bouleversera non seulement les télécommunications mais également de nombreux autres secteurs à l’image de la diversité d’appareils que l’on pourra connecter en 5G.

Si vous voulez comparer la 5G à la 4G, n’hésitez pas à consulter notre tableau comparatif 4G vs 5G.

 

10 choses à savoir sur la 5G

Ooredoo : premier opérateur au monde à proposer de la 5G

Alors que la 5G grand public n’est pas attendue avant 2020 en France voire second trimestre 2019 pour les pays plus en avance (Etats-unis, Chine, Corée du Sud), l’opérateur quatarie Ooredoo a lancé son offre 5G le 14 mai dernier.

Cette offre, qui s’adresse vraisemblablement aux rares professionnels possédant un terminal compatible, propose un débit de 1,7 Gb/s et devrait couvrir dans un premier temps certains quartiers de la capitale.

S’il s’agit ici surtout d’une opération de communication car bien peu sont les clients potentiels, cela sonne le lancement d’une compétition mondiale que vont se livrer les opérateurs pour être les premiers à proposer la 5G à leurs clients.

Pour rappel, Orange, Bouygues et SFR se livrent actuellement à de multiples tests dans différentes agglomérations françaises pour préparer le déploiement de la 5G en France. Seul Free semble ne pas partager l’enthousiasme de ses concurrents. Le lancement de la 5G en France est toujours officiellement prévu pour 2020.

SFR s'associe à Nokia pour tester la 5G

A l’instar d’Orange et Bouygues qui testent d’ores et déjà la 5G à Lille et Douai pour le premier et à Bordeaux pour le second, SFR s’associe à Nokia pour tester la 5G à Paris.

SI la 5G n’est pas attendue en France avant 2020, les opérateurs sont déjà autorisés à réaliser des tests dans plusieurs agglomérations françaises. A cette occasion, SFR et Nokia ont établi une liaison 5G le 3 mai dernier « en utilisant le système 5G New Radio (NR) compatible 3GPP par transmission radio sur la bande de fréquence 3,5 GHz ». 

Pour information, la 5G NR est le premier standard 5G adopté par la 3GPP, un consortium qui regroupe les plus grands organismes de standardisation en télécommunications. Celui-ci promet une très faible latence, des débits de 10 Gb/s voire plus et doit surtout permettre d’inter-connecter un nombre croissant d’objets comme des téléphones bien sûr mais également des voitures autonomes, des drones, etc.

Au sujet du matériel utilisé par Nokia, le communiqué de SFR explique que « Les systèmes Nokia 5G NR utilisent des antennes intelligentes pour assurer des débits de plusieurs gigabits et des temps de latence de l’ordre de la milliseconde. Ceci permettra aux opérateurs d’augmenter la capacité de leurs réseaux dans le spectre de fréquence inférieur à 6 GHz pour fournir une zone de couverture étendue ».

Concernant le 4ème opérateur Free Mobile, celui-ci ne semble pas pressé de tester la 5G et estime que son adoption se fera progressivement à partir de 2020.